Entreprise

Comment la dynamique d’un groupe peut-elle conduire à la cohésion sociale?

Former des groupes est une chose très importante pour un épanouissement social. Néanmoins, il est nécessaire d’avoir une grande dynamique afin d’atteindre un niveau élevé de cohésion sociale. Si vous souhaitez connaître le rapport entre la dynamique d’un groupe et la cohésion sociale, lisez ceci.

La dynamique d’un groupe : c’est quoi ?

Dans une société, la dynamique est un ensemble des rapports et des phénomènes entre les membres d’un groupe. Elle intègre plusieurs éléments comme les rencontres, échanges, règles de conduite, moments de travail, etc.

A lire en complément : Comment réussir son entretien visio ?

La notion de dynamique de groupe apparaît pour la première fois dans l’un des écrits du psychologue américain Kurt Lewin en 1944. En général, la dynamique de groupe peut conduire ou non à la cohésion sociale. De nombreux facteurs internes et externes nés de la dynamique d’un groupe favorisent la cohésion sociale.

Les facteurs internes conduisant au rapport dynamique d’un groupe et cohésion sociale

Ces facteurs sont issus du groupe lui-même et des différents individus qui lui appartiennent. Ils sont nombreux et diversifiés.

A lire également : Pourquoi mon profil n'est-il pas disponible sur LinkedIn ?

Le désir d’appartenance au groupe

Le désir d’appartenance au groupe est un facteur qui contribue beaucoup à la cohésion sociale. En effet, les individus accordent une importance majeure au fait qu’ils sont membres d’un groupe, qu’ils sont reconnus et qu’ils jouent un rôle important. Ainsi, le fait qu’il existe une dynamique dans la structure démontrée par les moments de travail permet le développement de la cohésion sociale.

La fréquence des interactions dans le groupe

La régularité des moments d’échanges et la proximité permettent de construire et de consolider de grandes relations sociales entre les différents membres d’un groupe.

Ainsi, le fait de se rencontrer fréquemment et de réguler les tensions dans le groupe participe activement au maintien de la cohésion sociale. C’est un critère important pour déterminer le rapport dynamique d’un groupe et cohésion sociale.

Le partage de la culture

En ayant ses propres règles, le groupe possède sa propre identité. Le respect de ces règles par chaque membre permet de renforcer l’appartenance au cercle, ce qui renforce également le rapport dynamique d’un groupe et cohésion sociale.

Les facteurs externes conduisant à la cohésion sociale

Ces facteurs proviennent de l’environnement extérieur du groupe. Ils sont aussi importants pour déterminer le rapport dynamique d’un groupe et cohésion sociale.

La reconnaissance des anciens succès

Lorsqu’un groupe dynamique a déjà eu de nombreux succès et a atteint ses objectifs, les membres sont fiers de leur réussite.

Ils peuvent témoigner d’un excellent rapport dynamique d’un groupe et cohésion sociale en se basant sur la qualité des relations.

En général, ces derniers désirent toujours continuer à appartenir à leur cercle de succès pour atteindre de nouveaux objectifs avec leur collègue.

L’existence d’une menace extérieure

Un groupe dynamique fait face très facilement à des menaces externes. Lorsqu’une menace naît, les membres se rapprochent plus, se concertent et s’entendent pour y faire face. Dans ces genres de situations, la solidarité et cohésion sociale sont renforcées.

La compétitivité des groupes

L’existence d’autres groupes compétitifs renforce la cohésion sociale. Ainsi, lorsque le groupe est en compétition, ces membres deviennent plus performants et la dynamique du groupe s’accentue. Le fait pour les membres de participer ensemble à une compétition nationale ou internationale est déterminant pour le rapport cohésion-dynamique.

Article similaire