Actu

Quels sont les 3 savoirs ?

La notion de compétence est omniprésente dans le monde des affaires, où elle est particulièrement valorisée. Les entreprises recherchent des candidats possédant trois compétences : le savoir, le savoir être et savoir-faire. Le plus grand défi est de pouvoir les comprendre afin d’éviter toute confusion possible. Découvrons ces trois connaissances.

Le savoir

Le savoir est l’ensemble des connaissances acquises par expérience. Bien que ces connaissances aient tendance à être enrichissantes, elles peuvent aussi être dégradantes. Elle a surtout la précieuse qualité d’être constituée d’un grand nombre de connaissances utilisables et transférables. L’acquisition d’un véritable savoir implique un processus continu d’assimilation et d’organisation des connaissances par le sujet concerné.

A voir aussi : Comment rompre un contrat ?

Au niveau individuel, les connaissances intègrent donc une valeur supplémentaire liée à l’expérience de vie. Chaque individu organise et développe ses connaissances en fonction de ses intérêts et de ses besoins. La composante consciente et volontaire de ce développement s’appelle métacognition. La plupart des connaissances individuelles sont naturellement utiles pour l’action, la performance et le succès. La connaissance, c’est le pouvoir.

Le savoir-faire

Notez que le savoir-faire fait référence à la capacité de mettre en pratique des connaissances ou des expériences. Le savoir-faire est votre connaissance pratique, votre maîtrise d’un travail, d’un marché ou d’un produit particulier. Vous pouvez exprimer ces compétences avec un verbe d’action. En bref, il s’agit de votre potentialité à travailler avec des méthodes, des outils liés à votre activité professionnelle. Un avantage du savoir-faire est qu’il peut impliquer plusieurs aspects.

A voir aussi : Quelle est l’importance de la dynamique de groupe ?

Comme aspect, on peut parler de l’expérience manuelle, l’apprentissage de la résolution de problèmes, etc. Ainsi, le savoir-faire peut souvent éclipser la théorie. Le savoir-faire n’est généralement pas facile à reproduire. Il s’acquiert avec les essais, les erreurs et le développement de compétences au fil du temps.

Le Savoir être

Le savoir-être est lié à votre attitude et à vos valeurs. Le savoir-être, c’est un comportement. Il ne s’acquiert pas au cours de l’apprentissage. Directement lié à l’individu, il appartient fréquemment à la personne elle-même et la distingue des autres. Cela signifie que le savoir être, englobe toute une série de compétences différentes. Ces connaissances partent de l’initiative personnelle aux compétences organisationnelles, au leadership et à l’adaptabilité. Elles revêtent toutes une importance particulière dans le monde du travail.

En effet, il s’agit des qualités personnelles et comportementales dont vous ferez preuve sur le lieu de travail. Ils refléteront la façon dont vous réagissez dans un environnement professionnel. Il est important de noter que ces compétences sont indissociables. En fait, ces trois concepts se complètent et s’influencent mutuellement. Le savoir est ce que nous savons, nos compétences théoriques. Le savoir-faire est ce que nous savons faire, nos compétences pratiques, opérationnelles.

Article similaire